Paroles semaine du 4 au 8 octobre.

Vol d’oies.

Lorsque les oies volent en formation,

elles vont environ 70% plus vite que lorsqu’elles volent seules.

Les oies partagent la direction.

Lorsque la meneuse se fatigue,

elle reprend sa place dans le « V » et une autre prend la tête.

Les oies tiennent compagnie à celles qui tombent.

Lorsqu’une oie malade ou faible

doit quitter la formation en vol,

au moins une autre se joint à elle

pour l’aider et la protéger.

En faisant partie d’une équipe,

nous aussi pouvons faire beaucoup plus rapidement.

Les mots d’encouragement et d’appui,

comme les cris de l’oie,

contribuent à inspirer et à stimuler

ceux qui sont en première ligne,

les aidant à soutenir le rythme

malgré les tensions et la fatigue quotidienne.

La prochaine fois que vous verrez une formation d’oies,

rappelez-vous que c’est à la fois

un enrichissement, un défi et un privilège

que d’être un membre à part entière

d’une équipe.

Partager

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur print
Print
Partager sur email
Email